Témoignages

 

Rachid HIGUI

Diplomé de l'Ecole Supérieure de Rabat en Management et Ingénierie Promotion 2008

Je suis un ancien boursier de la FME de la Promotion 2004-2007.

J'ai fait mes études supérieures à l'Ecole Internationale des Technologies Informatique Avancées (EITIA) à Salé promotion 2004-2007, et un Matser en Ingénierie des Systèmes d'information option Audit SI à l'Ecole Supérieur... Lire la suite

Rachid HIGUI

Diplomé de l'Ecole Supérieure de Rabat en Management et Ingénierie Promotion 2008

Je suis un ancien boursier de la FME de la Promotion 2004-2007.

J'ai fait mes études supérieures à l'Ecole Internationale des Technologies Informatique Avancées (EITIA) à Salé promotion 2004-2007, et un Matser en Ingénierie des Systèmes d'information option Audit SI à l'Ecole Supérieur de Rabat  promotion 2014-2016.
J’ai commencé ma vie active en 2007 directement après stage de fin d’études en intégrant une petite SSII en tant que Responsable Support Informatique pour une mission à Marrakech (2007-2010), puis en 2010 j’ai intégré la multinationale Transdev, exploitant du Tramway de Rabat en tant que IT Manager à aujourd’hui .
En parallèle, j’ai créé, en 2015,  ma propre entreprise Alternative Computing Services (ACS) spécialisée dans les services avancés liés aux nouvelles Technologies de l’Information.

Khadija ADMI

Université Mohammed VI des Sciences de la Santé Promotion 2015

Casablanca

J'ai été diplômée d’un bac Sciences Physiques en 2015 avec une mention très bien. J’ai à cette date beaucoup hésité dans mes choix post-bac mais quand j'ai trouvé mon nom sur la liste des Candidats séléctionnés pour  la bourse de la fondation... Lire la suite

Khadija ADMI

Université Mohammed VI des Sciences de la Santé Promotion 2015

J'ai été diplômée d’un bac Sciences Physiques en 2015 avec une mention très bien. J’ai à cette date beaucoup hésité dans mes choix post-bac mais quand j'ai trouvé mon nom sur la liste des Candidats séléctionnés pour  la bourse de la fondation marocaine de l’étudiant, ça a été le déclic. J'ai été touchée droit au cœur puisque c'était la preuve que je n'étais pas la seule à croire en moi et en mes capacités. Je me suis sentie immensément chanceuse d’avoir été choisie. J’ai donc passé le concours pour entrer à l’université Mohammed VI de Sciences de la Santé.

Aujourd'hui, je suis actuellement en 2éme année de médecine.

Je ne saurai exprimer adéquatement toute la gratitude que j’éprouve présentement à l’immense appui que représente la FME,  cette fondation qui est un exemple et un bel hommage à l’éducation universitaire.

J’envisage maintenant de réaliser des stages et de participer à des caravanes médicales pour m'intégrer dans le domaine qui exige une concentration entière tant sur la théorie que sur la pratique.

Ma devise dans la vie ? C'est la citation de Marie Curie : «Nothing in life is to be feared it is only to be understood ; now is time to understand more and fearless»

Noura AARAB

Ecole Supérieure des Sciences Humaines et de Communication Promotion 2014

Agadir

Noura AARAB

Ecole Supérieure des Sciences Humaines et de Communication Promotion 2014

خديجة الشافي

Université Mundiapolis, Faculté des Sciences Politiques et juridiques Promotion 2012

Casablanca

اصبح الاحتفال بالثامن من مارس تقليدا سنويا مفرغا من اي محتوى، و موضة اعلامية تحشد لها جيوش من الاعلامين ، ويكثر فيها اللغط ، والقيل والقال حول حقوق المرأة ،فيه تطل علينا كل سنة نساء مثقفات، متعلمات (هكذا يبدو على... Lire la suite

خديجة الشافي

Université Mundiapolis, Faculté des Sciences Politiques et juridiques Promotion 2012

اصبح الاحتفال بالثامن من مارس تقليدا سنويا مفرغا من اي محتوى، و موضة اعلامية تحشد لها جيوش من الاعلامين ، ويكثر فيها اللغط ، والقيل والقال حول حقوق المرأة ،فيه تطل علينا كل سنة نساء مثقفات، متعلمات (هكذا يبدو على الأقل ) في التلفزيون و الاذاعات ومختلف وسائل التواصل يتحدثن عن دور المرأة الكبير في المجتمع ويطالبن بالنهوض بأوضاعها.

هذا في الوقت، الذي لا تعلم النساء المهمشات وجودا لهذا اليوم،ففي القرى النائية والاحياء الهامشية هو يوم كسائر الايام، يوم للنضال من اجل لقمة العيش و صون الكرامة ، يوم لمواجهة العنف والسلطوية الذكورية والثقافة الجاهلية ، ان هذه المعتقدات الخاطئة التي ترسبت للأسف في نفوس جيل بكامله ، لن يمحوها يوم ولا حتى سنة بل تحتاج الى اوراش ومشاريع حقيقية على ارض الواقع بعيدا عن التزاحم والثرثرة امام وسائل الاعلام، التي اضحت تنفر من الكفاح في سبيل الحصول على الحقوق الكاملة للمرأة وتسفه النضال في هذا المجال.

ان الاحتفال بالمرأة ليس شعارات فضفاضة، ولا مداخلات امام الكاميرات، بل هي سياسة، وقبلها ارادة حقيقية للنهوض بوضعية المرأة والايمان القوي بان تطور المجتمع لن يتسنى الا بمشاركة نصفه الثاني.

وبعيدا عن هذا وذاك ابحثوا عمن يحتفي بالمرأة على طول العام، عمن يساهم في منحها الثقة لتطوير ذاتها وتحسين وضعيتها واثبات كينونتها ، عمن يرافقها في مسارها الطويل والمتعب في مجتمع لا زالت فيه ثقافة التميز على اساس الجنس حاضرة بقوة. ابحثوا عنه لنحتفي به ،لنرفع له القبعة اعترافا بمجهوده وكفاحه.

في الثامن من مارس ،الأجدى ان يكون الاحتفاء بالأشخاص والمؤسسات التي تخدم قضية المرأة في العمق، والتي تبني استراتيجياتها وعملها قصد المساهمة في التحسين الفعلي لوضعية المرأة المهمشة في الاوساط الفقيرة التي لازالت تعيش فيها المرأة محرومة من ابسط حقوقها.

وهنا استحضر نموذجا ناجحا بامتياز مؤسسة تعمل في صمت وثبات منذ سنوات بعيدا عن ضوء الكاميرا،إ نهاالمؤسسة المغربية للطالب التي تقوم بدور ريادي قصد تحسين وضعية المرأة عبر الاهتمام بالفتاة والحرص على متابعة دراساتها العليا في احسن الظروف ،وبذلك فهي تنقذ هذه الزهور من براثن الفقر والامية والجهل لتجعل منهن اطرا قادرة على المساهمة في تطوير البلاد في مجالات عدة .

وما دام الفكر والثقافة هو الطريقة الأمثل لخلق جيل سليم مبني على قيم المساواة بين المرأة والرجل، فان هذه المؤسسة المواطنة تيسر لعدد كبير من الفتيات من القرى النائية والاوساط الهشة فرص متابعة تعليمهن العالي في احسن الظروف ومرافقتهن طوال مشوارهن الدراسي ما بعد الباكالوريا.

و سعيا منها لتدليل الصعوبات التي تواجهها هؤلاء الفتيات في استكمال دراساتهن والتحصيل على شواهد عليا، فان المؤسسة المغربية للطالب اعتمدت منذ سنة 2010 سياسة التميز الايجابي لصالح هؤلاء الفتيات اثناء انتقاء ملفات الترشيح للاستفادة من خدمات المؤسسة وهو ماسمح بارتفاع ملموس لعدد الفتيات المستفيدات بنسبة 54 بالمئة هذه السنة مقابل 33 بالمئة سنة 2010.

والمؤسسة المغربية للطالب ماضية في هذا الاختيار عبر جملة من المشاريع منها اقامة احياء جامعية للطالبات للاستفادة من سكن بجودة عالية وهو المشروع الذي باشرته خلال السنة الماضية

هكذايا سادة يكون الاحتفاء بالمرأة، بمشاريع حقيقية نتائجها ملموسة على ارض الواقع بعيدا عن المزايدات الهامشية والجدال العقيم الذي يخلقه البعض لحاجة في نفس يعقوب.

هذه كلمات صادقة وتجربة تعيشها كاتبة هذه السطور، فالمؤسسة فتحت لي ولكثيرات غيري ابواب النجاح، والنجاة من مستنقع الجهل، ويسرت لنا الطريق للاندماج في المجتمع بإيجابية وفعالية دون اي مقابل.

في الثامن من مارس جرت العادة على ان تقدم الورود للمرأة وانا هنا اكسر هذه القاعدة لأقدم باقة وردة عربون تقدير واحترام ومحبة

Casablanca

Omar OUHSSAINE

Institut des Mines-Telecom de Lille (France) Promotion 2014

Lille

La FME c’est quoi pour toi ? Après la réussite aux concours français, la FME m’a pris en charge pour continuer mes études en France.... Lire la suite

Omar OUHSSAINE

Institut des Mines-Telecom de Lille (France) Promotion 2014

La FME c’est quoi pour toi ? Après la réussite aux concours français, la FME m’a pris en charge pour continuer mes études en France. En effet, je me sens toujours un élément de cette famille, car elle continue de me garantir de meilleures conditions pour ne jamais arrêter mes études à cause de mon handicap ; ils m’aident moralement et matériellement, ils sont à disposition et prêt à me tendre la main à chaque fois que je fasse leur appel.

En dehors des cours, qu’aimes-tu bien faire ?   Après la classe, j’aime bien regarder des documentaires de natures diversifiées, qui peut aller de l’histoire aux documentaires d’aventures. Egalement, j’aime bien sortir pour prendre des photos car ce loisir d’être un photographe me plaît énormément. J’aime aussi l’organisation des voyages et des bivouacs sur les montagnes, en effet, on en a fait plusieurs, surtout au Lac Tislit d’Imilchil.

Un proverbe qui te représente ? « La vie est un défi à relever, un bonheur à mériter, une aventure à tenter. » Mère Teresa

Et quels sont tes projets aujourd’hui ? Pour l’avenir, j’envisage m’inscrire parallèlement l’année prochaine en licence mathématique au sein de l’université, et d’obtenir mon diplôme d’ingénieur au sein de l’IMT Lille Douai, et par la suite chercher un Master en Big Data dans l’une des prestigieuses écoles de Paris comme Télécom PariTech ou ailleurs. Egalement, j’ai l’idée de créer mon entreprise en y apportant toutes mes expériences et connaissances durant des années d’études et de travail.

Un mot pour les futurs boursiers ? Pour les futurs boursiers, je vous dirais de vous investir toujours dans ce que vous faites, le sérieux et le travail payent toujours ! La FME a fait une grande part de travail pour votre parcours scolaire, soyez assidus et les résultats vont suivre !

Laila LAKHLIFI

ESM-A Paris (France)

Paris

Je suis issue d’une famille très modeste de la région de Sidi Bennour. Depuis mon enfance, je n’avais qu’un seul rêve : poursuivre mes études.

Après avoir obtenu mon bac avec mention bien, mes parents ont malheureusement décidé, par manque de... Lire la suite

Laila LAKHLIFI

ESM-A Paris (France)

Je suis issue d’une famille très modeste de la région de Sidi Bennour. Depuis mon enfance, je n’avais qu’un seul rêve : poursuivre mes études.

Après avoir obtenu mon bac avec mention bien, mes parents ont malheureusement décidé, par manque de moyens financiers, de mettre fin à ce rêve en acceptant la demande en mariage d’un jeune homme que je ne connaissais même pas.

Heureusement pour moi, j’ai trouvé une grande famille qui m’a tendu la main m'a rendu l'espoir et a sauvé mon avenir : la Fondation Marocaine de l’Etudiant (FME).

Grâce à son partenariat avec la Fondation BMCI, la FME m’a offert une place pédagogique gratuite dans une école supérieure des ressources humaines, SUP’RH, une bourse de vie mensuelle, un logement, un accompagnement personnel par un cadre supérieur dans le cadre du tutorat, des séances de coaching pour développer la confiance en moi, un PC portable, un accès gratuit à une plateforme e-learning pour améliorer mon niveau en Français et en Anglais.

Avec cette bourse de mérite, et grâce à mon ambition et ma volonté d’avancer, aujourd’hui je suis en 2ème année mastère spécialisé en Ressources Humaines à l’ESM-A de Paris, dans le cadre de ma formation en alternance et je souhaiterais réaliser mon stage à la Direction RH de BNP Paribas à Paris.

Paris

Meriem EZZIANI

Université Sophia-Antipolis de Nice (France) Université Mundiapolis Casablanca Promotion 2016

Casablanca

Je suis née au Maroc dans une famille très modeste.  Avant même de passer son baccalauréat, j'ai perdu ma grand-mère qui m’élevait, et mon père est décèdé l’année suivante. J'ai été effondrée et anéantie.  Je n'avais aucune étincelle d'espoir. La souffrance... Lire la suite

Meriem EZZIANI

Université Sophia-Antipolis de Nice (France) Université Mundiapolis Casablanca Promotion 2016

Je suis née au Maroc dans une famille très modeste.  Avant même de passer son baccalauréat, j'ai perdu ma grand-mère qui m’élevait, et mon père est décèdé l’année suivante. J'ai été effondrée et anéantie.  Je n'avais aucune étincelle d'espoir. La souffrance a été doublée quand j'ai décroché mon baccalauréat avec mention, car j'avais peur de devoir rester au foyer.

Grâce à la Fondation Marocaine de l’Etudiant (FME), j'ai rejoint l'université Mundiapolis en 2012  et ai décroché ma licence avec mention Bien ce qui m'a permis de rejoindre l'université de Droit de Nice.

La FME a remplacé d'une manière remarquable le rôle de parents au quotidien. J'ai été hébergée et nourrie grâce une bourse mensuelle, et je bénéficie d’un encadrement dans ma vie professionnelle ainsi que d’un accompagnement psychologique qui m’a redonné espoir en la vie. »

Dans le cadre du partenariat de la FME avec le Gouvernement Princier de Monaco, je prépare actuellement le concours d’avocat du barreau de Nice.

Abdelali EDDARI

Diplomé de L'Amercian Yniversity of Leadership Promotion 2016

This year, I graduated from Cardiff Metropolitan University.

Being a Foundation scholar helped me achieve my dreams. Thanks to the FME contribution, I went twice for an internship in Poland.

Through hard work and relentless efforts, I was the first Moroccan candidate... Lire la suite

Abdelali EDDARI

Diplomé de L'Amercian Yniversity of Leadership Promotion 2016

This year, I graduated from Cardiff Metropolitan University.

Being a Foundation scholar helped me achieve my dreams. Thanks to the FME contribution, I went twice for an internship in Poland.

Through hard work and relentless efforts, I was the first Moroccan candidate to be approved as a member of the AIESEC. The Foundation has its fair share in this achievement as it took charge of the flight ticket and the program expenses.

Doing an internship abroad was both challenging and demanding. However, it was a rewarding and open-minding experience, as I found about other people’s cultures, and about myself.

Moreover, it helped me to upgrade my personal skills, and to make new friends. Thus, it was self-confidence building, and socially enriching.

I would like to thank all of the employees of the “Fondation Marocaine de l’Etudiant” for their encouragement, advices, and support. Without them standing by my side, it would have come to nothing.

Yousra Rebbani

Institut Superieur de Commerce et d'Adminsitration des Entreprises (ISCAE) Promotion 2015

ISCAE, Casablanca

J’ai eu l’opportunité de passer un semestre d’échange aux Etats-Unis (printemps 2017) dans le cadre du programme Global UGRAD de l’ambassade des Etats-Unis au Maroc, sponsorisé par le bureau des affaires éducatives et culturelles du département d’État des Etats-Unis et... Lire la suite

Yousra Rebbani

Institut Superieur de Commerce et d'Adminsitration des Entreprises (ISCAE) Promotion 2015

J’ai eu l’opportunité de passer un semestre d’échange aux Etats-Unis (printemps 2017) dans le cadre du programme Global UGRAD de l’ambassade des Etats-Unis au Maroc, sponsorisé par le bureau des affaires éducatives et culturelles du département d’État des Etats-Unis et administré par l’ONG américaine World Learning. Ce programme, sur 4 mois, offre aux étudiants sélectionnés dans le monde entier une bourse complète pour étudier dans une université américaine.

 

J’ai fait ma candidature en ligne, en envoyant 2 Essais, les relevés de mes notes et 2 lettres de recommandation. J’ai été pre-séléctionnée pour un entretien oral puis j’ai passé le TOEFL, réussi avec brio. Une fois que j’ai su que j’étais finaliste du programme avec 4 autres étudiants marocains, j’ai suivi un programme de cours en ligne « Online Professional and Academic Learning », sur 8 semaines pendant l’été 2016, qui m’a permis de mieux découvrir le système éducatif américain.

J’ai été admise à l’Université de l’Indiana du Sud qui se situe à Evansville. J’ai étudié le Marketing International, la recherche Marketing, la stratégie promotionnelle, le comportement du consommateur et l’Histoire des Etats-Unis depuis 1865 (après la guerre civile). En parallèle avec les cours choisis, j’ai pu participer à un certain nombre d’activités para-universitaires pour promouvoir mon pays, j’ai présenté le Maroc lors d’une « Culture Night : Morocco » et dans le cadre d’un événement phare de l’Université «Food Expo », où chaque étudiant international représente son pays à travers un plat connu et un costume traditionnel.

J’ai aussi était active au niveau du travail associatif qui fait partie intégrante du programme. A la fin du semestre j’ai eu un excellent résultat (3.8 GPA) qui m’a permis de réserver une place dans la Dean’s List de l’Université et qui constitue une reconnaissance des efforts des étudiants ayant eu les meilleurs résultats du semestre. En avril 2017, j’ai reçu un certificat d’achèvement du programme accompli avec succès à Washington D.C où j’ai pu rencontrer tous les participants venant du monde entier.

Découvrir la culture américaine et le style de vie américain étant l’un des objectifs du programme, j’ai visité les grandes villes de Chicago, New-York, Washington D.C, Orlando et d’Indianapolis.

Cette expérience apporte une valeur ajoutée importante à mon cursus d’étudiante, ainsi qu’à mon parcours personnel: j’ai découvert la culture américaine de plus près, en vivant sur le campus, ainsi que d’autres cultures du monde entier grâce à la diversité de la communauté estudiantine et professorale de l’université d’accueil. J’ai acquis une plus grande autonomie et indépendance en vivant dans un pays dont la culture et la langue sont différentes. Et j’ai également amélioré mon niveau en anglais et mes compétences de communication et renforcé mon esprit d’initiative et de leadership.

IBTISSAM JAAFAR

Diplômée de l'Institut des Hautes Etudes Economiques et Sociales (IHEES) Promotion 2009

Casablanca

Dernière fonction repertoriée : Responsable Centre Comptable Ibis Budget Maroc

«Mon père est un petit agriculteur et ma mère une femme au foyer. Ils n'avaient pas les moyens de m'inscrire dans une grande école, mais la bourse de la Fondation marocaine de... Lire la suite

IBTISSAM JAAFAR

Diplômée de l'Institut des Hautes Etudes Economiques et Sociales (IHEES) Promotion 2009

Dernière fonction repertoriée : Responsable Centre Comptable Ibis Budget Maroc

«Mon père est un petit agriculteur et ma mère une femme au foyer. Ils n'avaient pas les moyens de m'inscrire dans une grande école, mais la bourse de la Fondation marocaine de l'étudiant (FME) m'a permis de réaliser mon rêve». Au fin fond d'un douar de la banlieue de Béni Mellal, Ibtissam Jaâfar ne s'imaginait pas un jour qu'elle aurait cette chance de suivre des études supérieures en comptabilité et finances à l'IHEES Casablanca et parviendrait à décrocher haut la main un master en management financier. «Toute petite, j'étais résolue à bien travailler à l'école. Ma mère m'encourageait tout le temps et me mettait en garde contre l'analphabétisme et le manque d'instruction en me confiant qu'elle ne voulait pas que je devienne comme elle», confesse la jeune femme. Comme pour prendre une revanche contre des conditions de vie peu clémentes, Ibtissam a été une élève très brillante depuis le primaire. «Mes parents oubliaient souvent de vérifier mes notes à la fin de l'année scolaire, mais par fierté, je tenais toujours à leur montrer mon bulletin et leur dire que j'étais la première de ma classe», se rappelle-t-elle toute souriante. Son espoir a nourri son excellence scolaire. Logée à Dar Attaliba de Béni Mellal, centre social géré par l'Entraide nationale, elle a accompli un brillant parcours au lycée Ibn Sina en décrochant en 2004 son baccalauréat en sciences expérimentales avec mention «bien». Major de promotion, elle a été sélectionnée par l'Entraide nationale et la FME, tous deux signataires d'une convention grâce à laquelle de brillants bacheliers démunis, pensionnaires d'orphelinats et autres centres sociaux, obtiennent des bourses d'études. «J'ai choisi les finances, un domaine que j'affectionne particulièrement et que m'ont recommandé d'ailleurs mes professeurs. La FME et l'Entraide nationale m'ont pris sous leurs ailes et mon avenir s'est enfin tracé un chemin», confie-t-elle.
Ce chemin, c'est à Casablanca qu'elle le construira pas à pas à force de volonté et surtout grâce au soutien financier (notamment une dotation mensuelle) et moral de la FME.

Anass BELKADDAD

Ecole Supérieure de Technologie Oujda Promotion 2016

EST Oujda

J'ai obtenu mon bac Sciences Physiques en 2016 Mention Très bien. En 2015/2016, j'ai eu la chance de tomber sur une affiche de candidature pour devenir boursier de la FME. Après l'obtention de mon BAC, les résultats du programme de... Lire la suite

Anass BELKADDAD

Ecole Supérieure de Technologie Oujda Promotion 2016

J'ai obtenu mon bac Sciences Physiques en 2016 Mention Très bien. En 2015/2016, j'ai eu la chance de tomber sur une affiche de candidature pour devenir boursier de la FME. Après l'obtention de mon BAC, les résultats du programme de la bourse ont été publiés, je n'étais ni dans la liste principale ni dans les listes d'attente. Forcément au début j'ai été déçu, mais peut-être y'avait-il des personnes qui méritaient plus cette bourse que moi.

Comme j'avais la passion de tout ce qui a relation avec le commerce et la gestion ou encore le monde du management en général, j'ai changé d'orientation après le BAC et je me suis inscrit à l'Ecole Supérieure de Technologie d'Oujda en "Informatique et Gestion des Entreprises".

Après quelques jours de l'affichage des résultats du programme de la bourse FME, Mr. HAFID Mohcine de la FME m'a envoyé un email et m'a demandé d'ouvrir un compte bancaire à la BMCI pour que la bourse mensuelle me soit virée sur ce compte. J'ai pensé à une erreur, vu que je n'étais pas sur les listes.
Mr Mohcine m'a alors surpris et m'a annoncé que dans le cadre du partenariat avec l'association Beni Snassen présidée par notre champion berkani Hicham Lguerrouj, je serai l'un des boursier de la FME. C'était vraiment une surprise pour moi. Car comme vous le savez lorsqu'on appartient à une classe sociale moyenne ou bien pauvre, c'est difficile de trouver quelqu'un qui finance nos études.

Donc je profite cette occasion pour remercier l'association Beni Snassen et toutes ses composantes pour leurs efforts afin de développer et améliorer le niveau d'étude supérieure chez les étudiants qui appartiennent à des familles qui n'ont pas assez de moyens pour financer les études de leurs enfants.

Après l'obtention de mon DUT, je projette d'intégrer l'Ecole Nationale de Commerce et de Gestion pour suivre une licence et un Master en relation aves le marketing, la gestion des ressources humaines, ou bien le management de qualité.

Au niveau du métier, je souhaite devenir responsable marketing, ou Responsable Ressources Humaines au sein d'une grande entreprise ou d'une banque.

Pour conclure, je remercie la FME encore une fois, l'association BENI SNASSEN. et tous les gens qui participent à ce programme.

EST Oujda

Aziza BOUBAKRI

Faculté des Sciences et Techniques Errachidia Promotion 2016

Errachidia

 

Je suis une étudiante agée de 18 ans, inscrite en parcours MIP à la Faculté des Sciences et Techniques Moulay ISSMAIL d'Errachidia. J'ambitionne de rejoindre une école d'ingénieur après avoir mon DEUST, et devenir une ingénieure civile  pour participer à l'amélioration... Lire la suite

Aziza BOUBAKRI

Faculté des Sciences et Techniques Errachidia Promotion 2016

 

Je suis une étudiante agée de 18 ans, inscrite en parcours MIP à la Faculté des Sciences et Techniques Moulay ISSMAIL d'Errachidia. J'ambitionne de rejoindre une école d'ingénieur après avoir mon DEUST, et devenir une ingénieure civile  pour participer à l'amélioration de l'infrastructure de notre pays et pour que ce métier soit plus respectable et qu'il prenne l'estime et la reconnaissance qu'il mérite, selon moi.

Mounir EL GUEZZAR

Comment as tu connu la FME ? C’était par un camarade avec qui j’étais en terminale, qui avait entendu parler de la FME, avec une aide de bourses à condition d’être excellent académiquement parlant. Hamdoullilah, j’avais cette condition là et j’ai été admis... Lire la suite

Mounir EL GUEZZAR

Comment as tu connu la FME ? C’était par un camarade avec qui j’étais en terminale, qui avait entendu parler de la FME, avec une aide de bourses à condition d’être excellent académiquement parlant. Hamdoullilah, j’avais cette condition là et j’ai été admis au programme FOCP

Que t’apportes-la Fondation ? Beaucoup de choses (sourire), je suis le seul boursier qui a été présent pendant le global management challenge

Au niveau scolaire, quel est ton point faible ? Le stress ! Sans mentir, il y a des fois où les mauvaises notes font un coup au moral. ça arrive, même si dans la plupart des cas, on en obtient des bonnes. Et se focaliser sur ses priorités, ça peut stresser.

Et ton point fort ?   Je suis une personne très très persévérante. Une fois mon objectif défini, je ne lâche rien, je tiens bon jusqu’à l’atteindre.

Ton projet professionnel ? Être Ingénieur en Supply Chain, en Logistique, ou Ingénieur de Production et plus tard pourquoi pas d’ici 10 ans, devenir Directeur Industriel après un cursus de 2 ans en classes préparatoires.

Et en dehors des cours ? Pendant les 2 premières années d’ingénieur à l’ESITH je me suis beaucoup investi dans les clubs étudiants, en étant trésorier et responsable achats et logistique Enactus Esith humanitaire, organiser des actions pour les étudiants marginalisés des milieux ruraux (réaménager des écoles, caravanes de sensibilisation, de distribution de dons…)

Un proverbe : لي بغا لعسل اصبر لقريس النحل

Et aujourd’hui que fais-tu ? Actuellement je suis en stage PFE dans une société spécialisée dans les systèmes de ventilation à Aïn Sebaa

Tes ambitions ? Compléter mon diplôme d’état d’ingénieur avec un MBA ou un Master en Management et Commencer ma carrière à l’international, et décrocher un poste managérial au Maroc ou à l’étranger.

Imane BELHADI

Universiapolis - Université Privée et Business Schoo Promotion 2016

Agadir

J’ai décroché mon bac en 2016 avec mention Très Bien filière physique chimie à Casablanca ; après le décès de mon père et après 15ans d’études, le fait d’avoir un diplôme en poche avec une bonne moyenne était un... Lire la suite

Imane BELHADI

Universiapolis - Université Privée et Business Schoo Promotion 2016

J’ai décroché mon bac en 2016 avec mention Très Bien filière physique chimie à Casablanca ; après le décès de mon père et après 15ans d’études, le fait d’avoir un diplôme en poche avec une bonne moyenne était un honneur pour moi et pour ma famille qui m’a soutenu tout au long de mon cursus scolaire. Décrocher mon bac n’est que le début d’une carrière professionnelle et personnelle, comme tout étudiant qui a eu son bac avec mention, j’ai décidé de m’inscrire à une école de préparation aux concours des grands écoles nationales. Une fois passées, j’ai attendu que les résultats nous soient communiqués. Et là, grande déception: mon nom n’apparaissait sur aucune des listes. En quelques secondes, mon rêve s’est évaporé.

Mais j’ai gardé un état d’esprit positif, car je crois fortement que le meilleur est à venir. Et la FME m’a mis en contact avec Universiapolis d’Agadir. Je me suis remotivée et j’ai passé le concours d’admission. J’étais contente d’y être admise et d’être l’une des bénéficiaires du programme de bourse de la Fondation Marocaine de l’Etudiant.

L’année 2016/2017 a été une année très enrichissante pour moi,  j’ai la chance d’étudier au sein d’une université qui promet une bonne formation dans de très bonnes conditions de travail. Au niveau professionnel, j’ai acquis beaucoup de connaissances en ingénierie. Côté personnel et relationnel, j’ai intégré les clubs parascolaires: Enactus, Club de Sports mécaniques... ce qui a été très bénéfique pour moi car j’ai appris comment travailler au sein d’une équipe et avoir le sens de l’écoute et de la communication. Ainsi, j’ai représenté mon université au débat interuniversitaire organisé par JCI Agadir dernière étape pour enlever le masque de timidité et de parler devant le public . J’ai également appris qu’il était nécessaire d’avoir des priorités et de savoir comment gérer son temps .

Enfin, je tiens à remercier la Fondation Marocaine de l’Etudiant et la Fondation Juniclair qui m’ont donné cette opportunité ,qui m’ont pris en charge , et qui m’ont ouvert cette porte pleine d’espoir. Et j’espère que moi aussi j’aurai l’opportunité et les moyens pour aider les jeunes marocains, leur donner espoir dans la vie, leurs donner exemple et leurs inculquer les qualités d’optimisme et de solidarité essentielles dans notre vie quotidienne.

Jaouad MARAOUY

EGE - École de gouvernance et d'économie de Rabat Promotion 2014

Rabat

Je m’appelle, Jaouad Maraouy. Je suis étudiant à la Faculté de gouvernance et d’économie à Rabat.

Etudier à l’étranger, c’était un rêve pour moi !

Toute mon histoire a commencé quand j’ai eu mon bac... Lire la suite

Jaouad MARAOUY

EGE - École de gouvernance et d'économie de Rabat Promotion 2014

Je m’appelle, Jaouad Maraouy. Je suis étudiant à la Faculté de gouvernance et d’économie à Rabat.

Etudier à l’étranger, c’était un rêve pour moi !

Toute mon histoire a commencé quand j’ai eu mon bac avec mention très bien en 2013-2014. J’ai entendu parler du programme de bourse FME-OCP lors d’une rencontre à Khouribga à laquelle j’ai participé. En effet, l’obtention de cette bourse nécessite la réussite dans les concours des instituts supérieurs.

Ayant étudié dans un lycée public à Bejaad, suivre un enseignement français était loin de ce que j’imaginais car je ne maîtrisais pas parfaitement la langue de Molière pour faire un tel parcours. Pourtant, j’ai pris le risque de m’aventurer et de dépasser cette épreuve. Etant un étudiant brillant et aventureux, je l’ai pris comme un défi à relever. Effectivement, j’ai réussi mon concours à l’EGE, ce qui signifie que j’aurai directement ma bourse de la Fondation Marocaine de l’Etudiant et que j’effectuerai un programme d’échange dans le cadre de la mobilité internationale offerte par l’école.

Ma première année à L’EGE a été une épreuve difficile car mes lacunes linguistiques m'empêchait d’assimiler pleinement mes cours. Je me suis fixé donc l’objectif de mettre à niveau mon français et d’en faire ma priorité.  Mais, ayant été le premier de la province de Khouribga au Baccalauréat, je savais que grâce à ma persévérance, à mon sérieux et à ma détermination, j’atteindrai mes buts. Et en effet, j’ai amélioré mes capacités linguistiques grâce au tutorat d’un corps professoral exceptionnel à l’école mais aussi grâce au programme linguistique Altissia de la FME. Or, Le plus important pour moi était mon échange à Bruxelles.  Mon rêve a été réalisé ! Vous vous rendez compte que l’impossible est possible ! Qu’il faut être toujours optimiste.

Je ne saurais jamais comment remercier la FME. Elle m’a permis d’être debout sur mes deux pieds via ses programmes enrichissants: le mentoring, le coaching etc. depuis ma deuxième année à l’EGE, je suis parmi les premiers de l’école. L’année prochaine, je poursuivrai un master de sociologie et de communication publique dans la même école.

Si j’ai un Conseil à donner : Faut jamais lâcher, l’échec a une vertu, il est le parfum de la réussite ! Toujours croire en ses capacités et persévérer.

MOUNTASIR Ahmed

Mundiapolis - Faculté des Sciences Politiques et Juridiques Université Mundiapolis-Institut Sciences Politiques, Juridiques et Sociales Promotion 2015

Casablanca

Je m’appelle Ahmed MOUNTASIR , étudient en sciences politiques et juridiques et sociales ; je suis originaire d’un Daouar ‘’Oulad nejaa’’ loin à fkih ben seleh 14 KM. J'ai obtenu mon bac Sciences humaines avec Mention Très bien. Je suis en 2ème... Lire la suite

MOUNTASIR Ahmed

Mundiapolis - Faculté des Sciences Politiques et Juridiques Université Mundiapolis-Institut Sciences Politiques, Juridiques et Sociales Promotion 2015

Je m’appelle Ahmed MOUNTASIR , étudient en sciences politiques et juridiques et sociales ; je suis originaire d’un Daouar ‘’Oulad nejaa’’ loin à fkih ben seleh 14 KM. J'ai obtenu mon bac Sciences humaines avec Mention Très bien. Je suis en 2ème année à l'Institut des Sciences Politiques et Juridiques et Sociales et en parallèle en 2ème année à l'université Hassan II Casablanca ( Sciences juridiques en section Arabe ).

Avoir une bourse de la Fondation Marocaine de l’Etudiant a fait la différence dans mon parcours universitaire à plusieurs niveaux. Tout d'abord, la Fondation a le mérite d'appliquer et vivre concrètement les valeurs qu'elle s'est données.

Le soutien intellectuel et financier dont j’ai bénéficié en tant que boursier FME a atteint une ampleur peu commune.

Pour moi, c'est un privilège d'avoir pu faire partie de la grande famille qu'est la FME . Cette expérience unique m'a non seulement fourni un soutien financier dans la poursuite de mes études , elle m'a également donné accès à un groupe de personnes formidables que sont les boursiers, les mentors, les lauréats et le personnel de la Fondation.

Ces belles rencontres m'ont permis d'élargir mes horizons et de réfléchir à divers enjeux d'actualité, Sans la Fondation, je n'aurais jamais eu la chance de participer à des colloques nationaux et de me faire connaître auprès des plus grands chercheurs et ambassadeurs de mon domaine. Je n'aurais jamais eu l'occasion de discuter de politique marocaine .

Grâce à la présence au sein de la FME d’éminentes personnalités ayant évoluées au sein de la fonction publique, des organisations gouvernementales et non gouvernementales, des institutions internationales ;j’ai eu une belle opportunité, en tant que personne ayant jusqu’ici évolué dans le domaine académique, de me confronter à la réalité du monde professionnel.

Enfin, la bourse de la fondation Marocaine de l’étudient récompense des étudiants qui ont un profond sens de l'engagement et la conviction de pouvoir améliorer le monde qui les entoure; et elle nous donne les outils pour le faire. Je serai marqué à jamais par cette expérience.

Mes publicités :

- le juge pénal et son dans la protection des libertés individuelles.

- Les crimes en droit marocain.

Mes contributions :

-        2017/03 : participation à la conférence organisée par l’ambassade de la fédération Russie à Rabat sur le thème : "les élections au Maroc : une façade démocratique".

-        2017/04 : participation à la conférence organisée par l’ambassade de l’Union Européenne à Rabat sur le thème : "Maroc-Union Européenne :des valeurs en partage".

-       2017 : désignation comme Ministre rapporteur au gouvernement parallèle des jeunes Marocains au Ministère de la justice et libertés fondamentales

Casablanca

AMHIM Majda

IPPC-Institut Polytechnique Privée de Casablanca Promotion 2014

Casablanca

Je m’appelle AMHIM Majda, et j’ai 20 ans. J’ai obtenu mon bac Sciences physique avec mention Très bien en 2014. Actuellement, je suis  étudiante en 3éme année génie électromécanique à l’institut Polytechnique Privée de Casablanca (IPPC).

C’est grâce à mon père que... Lire la suite

AMHIM Majda

IPPC-Institut Polytechnique Privée de Casablanca Promotion 2014

Je m’appelle AMHIM Majda, et j’ai 20 ans. J’ai obtenu mon bac Sciences physique avec mention Très bien en 2014. Actuellement, je suis  étudiante en 3éme année génie électromécanique à l’institut Polytechnique Privée de Casablanca (IPPC).

C’est grâce à mon père que j’ai eu la chance de devenir bénéficiaire de la Fondation Marocaine de l’Etudiant. Mon père a toujours la curiosité de chercher, de connaître et  d’apprendre. Et c’est par hasard, qu’il a vu l’annonce des candidatures pour les bourses d’études de la Fondation Marocaine de l’Etudiant sur le site Tawijhnet et il a pris en charge mon inscription. J’étais admise comme boursière de la FME dans le programme de la bourse Mérite.

J’ai toujours rêvé d’être ingénieur, et avec la FME j’ai pu réaliser mon rêve. J’étais admis à IPPC en génie électromécanique et actuellement je suis en 3éme année. Il me reste encore une partie pour accomplir et réaliser totalement mon rêve: poursuivre mes deux années au Canada ou dans une école supérieure réputée à l’étranger.

Ensuite, je veux remercier la Loterie Nationale pour la prise en charge de mes études et pour leur soutien financier et moral.

Finalement je tiens à remercier une nouvelle fois la FME pour leur soutien financier et moral.

Hassan HAMARRASS

Université Mundiapolis-Ecole d'Ingénieur Promotion 2013

Casablanca

J’ai été diplômé d’un bac science physiques en 2013 avec mention très bien, j’ai, à cette date, beaucoup hésité dans mes choix post-bac mais quand j’ai trouvé mon nom sur la liste des candidats sélectionnés pour la bourse de la... Lire la suite

Hassan HAMARRASS

Université Mundiapolis-Ecole d'Ingénieur Promotion 2013

J’ai été diplômé d’un bac science physiques en 2013 avec mention très bien, j’ai, à cette date, beaucoup hésité dans mes choix post-bac mais quand j’ai trouvé mon nom sur la liste des candidats sélectionnés pour la bourse de la Fondation Marocaine de l’Etudiant, ça a été le déclic. J’ai été touché droit au cœur puisque c’était la preuve que je n’étais  pas le seul à croire en moi et en mes capacités, je me suis  senti  immensément  chanceux d’avoir été choisi, j’ai donc passé le concours pour entrer à l’université Mundiapolis Casablanca, que j’ai réussi brillamment.

Aujourd’hui, je suis actuellement en 4ème année en génie industriel. Je ne saurai exprimer adéquatement toute la gratitude que j’éprouve présentement à l’immense appui que représente la FME, cette fondation qui est un exemple et un bel hommage à l’éducation universitaire.

La FME a remplacé d’une manière remarquable le rôle de parents au quotidien, j’ai été hébergé et nourri grâce à une bourse mensuelle, et je bénéficie d’un encadrement pour ma future vie professionnelle.

J’envisage maintenant de réaliser des stages pour m’intégrer dans le domaine qui exige une concentration entière tant sur la théorie que sur la pratique.

Ismail Hmadou

Etudiant Polytech Clermont-Ferrand

طيش، اندفاع، ورغبة في التغيير دون تحكيم للعقل، تلك باختصار كانت حياة ابن مدينة خريبكة اسماعيل حمادو، شاب قرر مغادرة فصول الدراسة والهجرة عبر قوارب الموت إلى اسبانيا عن عمر لم يتجاوز 13 سنة، قرار كان يعتقد أنه الأصح خاصة... Lire la suite

Ismail Hmadou

Etudiant Polytech Clermont-Ferrand

طيش، اندفاع، ورغبة في التغيير دون تحكيم للعقل، تلك باختصار كانت حياة ابن مدينة خريبكة اسماعيل حمادو، شاب قرر مغادرة فصول الدراسة والهجرة عبر قوارب الموت إلى اسبانيا عن عمر لم يتجاوز 13 سنة، قرار كان يعتقد أنه الأصح خاصة أن أقرانه بالمنطقة كانوا يشاطرونه نفس الرأي، لكن سرعان ما اكتشف أن قراءته للحاضر والمستقبل كانت خاطئة.

اسماعيل قرر أن يواجه الحياة وعوده لم يشتد بعد، في لحظة غاب فيها النضج وتوجيه العائلة، وحضر فيها الاندفاع والانسياق نحو الأحلام، فكاد أن يدفع حياته ثمنا لذلك، لكنه لم يكن ليسمح لنفسه أن تدفع ثمن الخطأ مرتين، حيث استطاع أن يعيد قطار حياته إلى مساره الصحيح.

من قرية ثلاثاء بني زرنتل التابع لدائرة ابي الجعد بخريبكة كانت البداية، حيث ولد اسماعيل سنة 1991 بأسرة تتكون من أبوين و7 ابناء اثنين من هم إناث والباقي ذكور، وهناك عاش طفولته إلى أن بلغ عمر 13 سنة متخذا أخاه الأكبر – المقيم بديار المهجر- كقدوة "كان أخي الأكبر الذي هاجر بطريقة غير قانونية إلى أوروبا بمثابة قدوة لي" يحكي اسماعيل في تصريح لموقع القناة الثانية، مضيفا "بالتالي كان حلم الهجرة إلى أوروبا دائما يراودني".

وفي إطار سعيه إلى تحقيق حلم الهجرة قرر اسماعيل توقيف مساره الدراسي بعد أن كان يدرس في السنة الثانية إعدادي، رغم أنه كان من الأوائل في قسمه " أبي خيرني بين الدراسة أو الهجرة، لكنني كنت مصرا آنذاك على قراري" يحكي اسماعيل، مضيفا "مما شجعني في المضي على ذلك هو أن جميع أقراني في المنطقة كان لديهم نفس التفكير كما أنني لم أكن واعيا بأهمية الدراسة".

مسار الهجرة إلى الالدورادو يبدأ بخطوة، والخطوة الأولى كانت في اتجاه مدينة الحسيمة، حيث سيقوم اسماعيل بلقاء الشخص المكلف بمهمة التهجير مقابل 15 ألف درهم، لكن بحكم أن هذا الأخير يعرف عائلة اسماعيل فقد حصل على تسعيرة مخفضة بلغت7 آلاف درهم "كان عددنا ما يقارب 50 مهاجرا نحو الديار الإسبانية، لكنه قبل موعد السفر اخبرونا أن نضل معتكفين لمدة 20 يوما بالقرب من شاطئ تمسمان بالحسيمة" يصرح اسماعيل.

"كنت أعتقد أنه بمجرد وصولي إلى اسبانيا ستتغير حياتي إلى الأحسن، لكن سرعان ما اكتشفت أن احلامي كانت مجرد أوهام ستنكر على جدار الواقع"، يحكي اسماعيل، ذلك أنه ليلة السفر إلى اسبانيا قامت عناصر الدرك الملكي بمداهمة شاطئ تمسمان، مما اضطر الجميع إلى الهرب ومواجهة مصيره، بعضهم تعرض لجروح خطيرة، أما اسماعيل فقد كان من القلة التي حالفها الحظ واستطاعت النفاذ بجلدها، حيث ظلوا يسيروا طوال ليلة كاملة إلى أن وصلوا إلى قرية الدريوش.

فجأة تبخرت الأحلام وضاع حلم الهجرة إلى بلد الفلامنكو، أمام هذا الوضع قرر اسماعيل الانتقال إلى مدينة الناظور للإقامة مع عمته لمدة شهر، قبل أن يعود إلى مدينته الأم خريبكة "أصبحت أعيش في فراغ وبدون هدف، لم تعاتبني عائلتي على قراري، لكنني لم أتحمل الشعور بالندم، حيث أحسست بالضياع وعدم القدرة على السيطرة من جديد على مسار حياتي" يحكي اسماعيل بحسرة.

ظل اسماعيل يتنقل بين العديد من المهن والحرف مقابل ثمن زهيد وذلك لمدة 3 سنوات، إلى أن قررت الحياة ان تبتسم له من جديد " كنت في عزاء أحد أعمامي بمدينة القنيطرة، وهناك التقيت بأحد أفراد عائلتي الذي نصحني بالعودة إلى متابعة دراستي"، نصيحة سرعان ما وجدت صداها بداخل اسماعيل، حيث شرع في السؤال عن اجراءات العودة إلى مقاعد الدراسة.

قرار عودة اسماعيل إلى الدراسة لم يكن بالقرار السهل، ذلك أنه مدير اعدادية مدينته رفضه التحاقه بحكم سنه الكبير، لكنه بعد أن اطلع على ملفه الدراسي ووقوفه على معدلاته الممتازة آنذاك، قرر أن يعطيه فرصة ثانية لكن شريطة أن يكون من العشرة الأوائل.

استطاع اسماعيل أن يلتزم بشرط المدير، وأن يكون عند حسن ضنه بفضل حماسه الكبير ورغبته في النجاح بأي ثمن، حيث حصل على شهادة الباكالوريا في العلوم التقنية، بمعدل جيد خوله الحصول على منحة للدراسة بإحدى الجامعات الخاصة في المغرب، تخصص علم الطيران، ليكون بذلك نموذجا للشاب الذي اكسبه الفشل قوة وعزيمة كبيرتين للنجاح في الحياة، وجعل من نهايته بداية لمسار جديد.

Soumaya BIHAT

Faculté de Médecine et de Pharmacie de Marrakech Promotion 2016

Marrakech

Pourquoi avoir choisi de faire médecine, un cursus long et exigeant en terme de capacité de travail ?

« J’ai toujours rêvé d’être médecin pour aider les gens à être en bonne santé, et quand j’ai obtenu mon baccalauréat, je me... Lire la suite

Soumaya BIHAT

Faculté de Médecine et de Pharmacie de Marrakech Promotion 2016

Pourquoi avoir choisi de faire médecine, un cursus long et exigeant en terme de capacité de travail ?

« J’ai toujours rêvé d’être médecin pour aider les gens à être en bonne santé, et quand j’ai obtenu mon baccalauréat, je me suis inscrite en faculté de médecine, l’école et l’apprentissage m’ont toujours plu».

Parle-nous un peu de tes études au quotidien…

« Pour la première année, que j’ai réussie du premier coup, j’ai été exigeante envers moi-même. En effet, il faut être très organisé pour assister aux cours en amphis, être bien à jour dans le contenu de ses cours, travailler les questions des examens des années précédentes et gérer le stress. Je pense d’ailleurs que c’est le point essentiel, qu’il vaut mieux savoir gérer son stress quand on commence des études de médecine, c’est le conseil que je donnerai aux étudiants qui entreraient en première année. En moyenne, j’étudie entre 3 et 6 heures par jour en plus de mes cours. Et je me réserve 2 heures supplémentaires en période de concours ou d’examen. C’est comme ça que je m’organise pour être performante. Mes matières préférées sont la santé publique, la biologie et la physiologie. L’anatomie et la biochimie sont celles qui me demandent un peu plus de travail. On peut penser que j’étudie sans arrêt, mais non, il faut aussi trouver un juste équilibre : moi je sors avec des amies et je participe à des activités para-universitaires proposées par la faculté. «

Parle-nous un peu de ton projet professionnel, de l’avenir…

En quatrième année, nous réalisons un stage hospitalier (externat). Cela me permettra de compléter l’enseignement théorique en m’immergeant les conditions réelles de soins donnés aux patients. Pour le moment, je suis intéressée par les spécialités suivantes : gynécologie, génétique ou la pédiatrie.

Le mot de la fin ?

La bourse de la Fondation Phosboucraa et de la FME m’a vraiment aidé à suivre mes études normalement sans devoir m’occuper du coté financier (location, l’achat des polycopies…). Sans cela, je ne serai pas là où je suis actuellement. Être soutenue par cette bourse, c’est l’opportunité qui me permet de réaliser mon rêve.

Hicham BENKACHOUD

Université MUNDIAPOLIS- Ingénirie Promotion 2013

Tiznit-Casablanca

J’ai été diplômé d’un bac Sciences SVT en 2013 avec une mention bien. J’ai été très heureux lorsque j’ai trouvé mon nom sur la liste des candidats sélectionnés pour la bourse de la Fondation Marocaine de l’Etudiant. J’ai senti le... Lire la suite

Hicham BENKACHOUD

Université MUNDIAPOLIS- Ingénirie Promotion 2013

J’ai été diplômé d’un bac Sciences SVT en 2013 avec une mention bien. J’ai été très heureux lorsque j’ai trouvé mon nom sur la liste des candidats sélectionnés pour la bourse de la Fondation Marocaine de l’Etudiant. J’ai senti le goût de la réussite, grâce aux efforts que j’ai fait durant la période du lycée ainsi que les efforts de ma famille pour me pousser toujours plus haut.

C'est grâce à la FME que j'ai pu passer plusieurs concours sur Agadir et Casablanca, et j'ai finalement accédé à l'une des meilleures universités privées au Maroc: l'Université Mundiapolis de Casablanca. J’ai passé deux ans de Classe Préparatoire Intégrée et j'ai été major de ma promotion. Ensuite, j'ai intégré la première année du cycle d'ingénieur commun, et maintenant je suis en deuxième année cycle d'ingénieur filière informatique et l'année prochaine je préparerai mon PFE.

La FME m'a aidé beaucoup dans mon parcours universitaire, grâce à son soutien financier et moral (grâce au parrainage). J'ai même pu compter sur la Fondation pour financer ma participation à une compétition étudiante en Allemagne en mai 2016.

Je tiens à remercier vivement la Fondation Marocaine de l'Etudiant et toute l'équipe qui nous permettent de concrétiser nos ambitions.

Tiznit-Casablanca

Lamyae NADIF

Faculté de Médecine de Dakar (Sénégal) Promotion 2013

Casablanca

J’ai 20 ans, j’ai eu mon baccalauréat en 2014, filière Sciences Physiques avec mention Très Bien. Actuellement, je suis étudiante en médecine, à la Faculté de Médecine de Pharmacie et d’Odontologie de DAKAR, et c’est ma 3ème année.

C’est grâce à un professeur... Lire la suite

Lamyae NADIF

Faculté de Médecine de Dakar (Sénégal) Promotion 2013

J’ai 20 ans, j’ai eu mon baccalauréat en 2014, filière Sciences Physiques avec mention Très Bien. Actuellement, je suis étudiante en médecine, à la Faculté de Médecine de Pharmacie et d’Odontologie de DAKAR, et c’est ma 3ème année.

C’est grâce à un professeur d’arabe, que j’ai pu connaitre la FME, il m’a encouragé à déposer mon dossier de candidature sur la plateforme de la FME en me disant que je disposais de tous les critères qui me permettrait de bénéficier du programme de bourse FOCP.

Franchement, la médecine pour moi est un rêve d’enfance, j’ai toujours rêvé d’être médecin, ce qui m’a poussé d’avoir une bonne note au baccalauréat. Mais tout le monde sait que c’est une formation à longue durée, qui nécessite 7 ans d’études,  plus  une année de thèse,  ainsi qu’elle nécessite d’avoir les moyens, surtout en étant à l’étranger, et c’est ce qui m’étonnait le plus. Mais grâce au programme de bourse de la FME j’ai pu maintenir mes études médicales sans penser aux difficultés  matérielles.

En outre, avec le programme e-learning que la FME nous offre en collaboration avec Altissia, j'ai comblé mes lacunes en français et en anglais.

Grâce au programme mentorat de la FME, j’ai pu avoir une deuxième famille au Sénégal, et qui m’ont vraiment aidé à affronter plusieurs difficultés

Je tiens à remercier toute l’équipe FME, car ils nous facilitent vraiment la réussite en étant toujours à notre écoute, ainsi en étant  notre deuxième famille qui veille sur notre avenir.

Finalement, j’aimerai bien dire un petit mot aux nouveaux bacheliers, «la réussite est atteinte par la volonté et par l’effort». Je vous souhaite une très bonne chance.

Youness Afif

Diplomé de l'ISCAE, Promotion 2015

Casablanca

« La FME m’a permis de faire mes études dans de bonnes conditions à travers la bourse mensuelle. Elle m’a assuré également la formation continue à travers le centre Américain de Marrakech,  et le e-Learning via la plateforme Altissia…

La Fondation m’a... Lire la suite

Youness Afif

Diplomé de l'ISCAE, Promotion 2015

« La FME m’a permis de faire mes études dans de bonnes conditions à travers la bourse mensuelle. Elle m’a assuré également la formation continue à travers le centre Américain de Marrakech,  et le e-Learning via la plateforme Altissia…

La Fondation m’a donné également l’occasion de développer mon réseau professionnel  grâce aux rencontres avec des mentors de calibre mais aussi grâce aux séminaires de formation et événements organisés par la FME.

La fondation m’a résolu le problème du stage qui se pose généralement pour les étudiants. Elle m’a permis aussi de faire des connaissances avec d’autres étudiants de différentes régions du Maroc.

Je tiens à remercier tous les membres du bureau de la fondation qui sont à notre écoute tout le temps et qui sont là pour nous faciliter la réussite dans nos carrières. J’espère qu’un jour je serai moi aussi utile à la fondation et j’apporterai  avec plaisir ma pierre à l’édifice. »

Youness AFIF,   Actuellement Contrôleur de Gestion chez VINCI Energies

Mohamed ADIB

Diplomé de l'ISCAE , Casablanca Promotion 2013

Dalian City, Liaoning, China

J’ai fait mes études en audit et en contrôle de gestion à l’ISCAE Casablanca, programme Grande Ecole. Durant mon parcours universitaire, j’ai eu la chance de partir en Chine dans le cadre d’un partenariat d’échange entre le Groupe ISCAE et... Lire la suite

Mohamed ADIB

Diplomé de l'ISCAE , Casablanca Promotion 2013

J’ai fait mes études en audit et en contrôle de gestion à l’ISCAE Casablanca, programme Grande Ecole. Durant mon parcours universitaire, j’ai eu la chance de partir en Chine dans le cadre d’un partenariat d’échange entre le Groupe ISCAE et Nanjing Audit University (NAU).
« Quand un don nous est fait, la première chose qu’on donne en échange est un Merci, sauf qu’on a souvent l’impression que notre merci est tout petit par rapport au don reçu et qu’il ne fait pas le poids. C’est pour cela qu’on voudrait faire plus afin de donner en échange de ce don un véritable Merci qui soit à la hauteur »

Le Merci que j’aimerais vous donner aujourd’hui, Fondation OCP et FME, est ma Réussite, tant qu’au niveau universitaire qu’au niveau professionnel, d’ailleurs j’ai oublié de le mentionner, actuellement je bosse dans un cabinet d’audit et conseil en tant qu’auditeur et conseiller externe. La fondation OCP a eu une grande part dans cette Réussite grâce notamment au soutien financier qu’elle m’a offert tout au long de mon cursus et qui m’a permis de faire un tournant dans mon parcours universitaire en partant en échange en Chine. Cet échange qui était un rêve avant que j’aie la chance d’intégrer la fondation OCP.

Votre générosité m’a inspiré pour aider les autres et de redonner à la communauté. J’espère qu’un jour je serais en mesure d’aider les étudiants à atteindre leurs objectifs tout comme vous l’avez fait pour moi.

Pour finir , j’aimerais vous dire, chers boursiers, qu’on a vraiment de la chance de faire partie des deux Fondations OCP et FME, et personnellement je crois beaucoup en la chance et je constate que plus je travaille, plus la chance me sourit !!

Donc si j’ai un conseil à vous donner aujourd’hui, c’est que le travail paie toujours, donc travaillez, carburez et vous n’allez pas le regretter.

Merci…

Mohamed ADIB

Lauréat de l’ISCAE de Casablanca

Actuellement PhD Student , Strategic Management Accounting/Management Control,

Dalian City, Liaoning, China

Mohamed EL ABRIDI

Ecole Centrale Paris (France) Promotion 2012

Casablanca

Raconte-nous ton parcours ? Je me revois encore en ce début d’été 2012, avec un choix à faire qui allait tout changer dans ma vie. Oser l’aventure individuelle et partir en France à 17 ans, ou rester pour deux ans... Lire la suite

Mohamed EL ABRIDI

Ecole Centrale Paris (France) Promotion 2012

Raconte-nous ton parcours ? Je me revois encore en ce début d’été 2012, avec un choix à faire qui allait tout changer dans ma vie. Oser l’aventure individuelle et partir en France à 17 ans, ou rester pour deux ans de classes préparatoires en plus à Rabat dans le confort de mon pays et de ma famille. Si l’opportunité de la Bourse FME-FOCP ne s’était pas présenté, j’aurai fini par choisir de rester, du moins pour 2 ans de plus, principalement parce que j’étais conscient que ma famille ne pouvait pas se permettre financièrement de m’envoyer en France aussi jeune.

Que t’as apporté la FME à travers son programme avec la Fondation OCP ? La Fondation OCP et la FME ont osé placer leur confiance en un jeune bachelier marocain, certes brillant, mais qui dès lors n’avait encore rien prouvé et qui s’apprêtait à partir vers l’inconnu pour 2 ans de classes préparatoires. Ils m’ont permis de croire en moi et en mes rêves pour que je me retrouve 5 ans après dans une des meilleurs écoles d’ingénieurs en France, l’« Ecole Centrale Paris », et surtout et c’est plus important encore, m’ont permis de construire mon projet professionnel et personnel en m’évitant d’être conditionné par des contraintes financières ou techniques, en m’offrant l’accompagnement humain, financier et logistique nécessaire pour que je sois autonome et que je puisse profiter en totale indépendance d’une vie étudiante riche, épanoui, et tourné vers l’avenir.

Aujourd’hui je réalise la chance que cette bourse m’a offerte. Aujourd’hui, après avoir vécu, étudier et travailler en France, au Chili et au Brésil, après avoir étudié et travaillé en français, en anglais et en espagnol, je suis un jeune élève ingénieur tourné vers l’avenir, vers l’international et vers une carrière professionnelle que je me suis permis de construire uniquement sur mes compétences, mes projets et mes ambitions.

Je crois que je ne pourrai jamais remercier assez cette fondation qui m’a permis, à juste 22 ans, d’avoir un parcours aussi épanoui, aussi aboutit et surtout, de croire en moi et en l’avenir. Elle m’a permis de grandir en tant que jeune étudiant, de prendre mes responsabilités et ma vie en main et de m’épanouir et faire mes propres choix professionnellement, académiquement et surtout faire mes propres choix de vie.

Que fais tu aujourd’hui ? Je suis actuellement en année de césure où je viens d’effectuer un stage de 7 mois en Amérique Latine au sein de PSA Peugeot Citroën, avant de revenir l’année prochaine pour une dernière année à l’école et puis intégrer le marché du travail.

Cette chance je l’ai eu parce que je la méritai. Cette bourse et ce programme d’accompagnement ne reconnaît qu’une seule logique, celle du mérite, et avoir un tel dispositif dans notre pays ne peut qu’être prometteur pour l’avenir et une source de motivation pour tous les jeunes, quel que soit leurs origines, leurs rêves et leurs ambitions, leur situation familiale et financière. Croire en l’avenir c’est possible !

Un conseil pour les futurs boursiers ? La FME-FOCP, et de manière générale la FME avec tous ses programmes de bourses, te permettent d’avoir les clés de ton destin en main. Ils sont là pour t’accompagner, t’aider et te permettre de construire ton projet de vie comme tu l’entends, en poursuivant tes rêves et tes ambitions.

Casablanca