Témoignages

Manar partage avec nous son expérience FME : Etre libre de rêver. Meilleure bachelière du Maroc en 2013, elle intègre l’ENSIMAG en France après ses classes préparatoires, elle est actuellement en semestre à Honk Kong.
Être libre de choisir.
J’ai pu choisir librement mon orientation lorsque j’ai eu mon bac en option Sciences physiques en 2013 et à ma surprise avoir été classée première au Maroc. Honnêtement je n’avais aucune idée de ce que je voulais faire comme métier plus tard, à part le fait de vouloir être ingénieur. Je suis issue d’une famille berbère très modeste, qui s’est toujours montrée très encourageante. Juste après mon bac, j’ai reçu énormément de conseils
d’orientation, que je n’ai pas suivis ! J’ai décidé d’intégrer les classes préparatoires option MP, un choix pas des plus simples pour une Option SP. Pour moi, ce n’était juste qu’un défi qu’il fallait réussir. Un an plus tard j’ai réussi ma première année de prépa avec excellence. J’ai gagné confiance en moi. La FME m’a accompagnée depuis le début. Au-delà d’efforts continus pour accompagner les étudiants financièrement, la FME nous laisse
toujours la liberté de choisir en nous rassurant qu’ils sont toujours là. Ça c’est top !
Étudier et Travailler dans la finance

J’étudie actuellement en dernière année option ingénierie financière à l’ENSIMAG, une école très réputée en France pour être la meilleure dans le domaine de l’informatique. Mon intérêt pour la finance a commencé dès le début de la deuxième année, en cours de maths financières et de marchés financiers. Quel métier souhaites-tu faire plus tard ? Il y a 4 ans, je ne serais probablement capable de répondre à cette question. Maintenant j’ai une vision très claire. Je compte travailler dans la salle des marchés des banques d’investissement en tant que trader, plus généralement dans les métiers qui font appel à la finance quantitative.

Toujours positiver et partager
J’aime le changement, voyager, faire de nouvelles rencontres surtout des personnes qui n’ont pas le même background que le mien. J’aimerais tant faire du volontariat dans différents coins du monde. C’est un nouveau rêve que je cultive. J’aimerais dire à tous les lycéens qui sont en difficulté sociale et qui sont brillants: “ Don’t ever let someone tell you that you can’t do something, when people can’t do something themselves they‘re gonna tell you that you can’t do it. You want something go get it’’ Et c’est tire de mon film préféré The pursuit of happiness.

Du Maroc à Hong Kong, en passant par Grenoble

Je suis actuellement en échange pour mon dernier semestre d’études à Hong Kong University of Science and Technology (financial engineering). J’ai fait ma demande d’échange au cours de ma deuxième année à l’ENSIMAG et j’étais particulièrement intéressée par l’Asie pour la culture asiatique et surtout pour la filière Finance. La HKUST et NUS (Singapore) sont les meilleures. Mon séjour ici se passe super bien et j'adorerais revenir pour un master postgraduate plus tard.

Etre Libre de rêver, mon expérience FME
L’aide financière est très importante, il ne suffit pas d’être brillant et motive. Si tu as un rêve et que personne n’est là pour t’aider, ton rêve devient mille fois plus compliqué à réaliser. J’ai eu plusieurs propositions de bourses mais celle de la FME m’a le plus parle. Elle me permettait de me fixer des buts sans contraintes. Jamais je n’aurais pu imaginer de vous écrire 4 ans plus tard de Hong-Kong.